« L’Eurovision: ce n’était pas du tout prévu… mais j’aime les challenges »

Team Emmanuel Moire

« L’Eurovision: ce n’était pas du tout prévu… mais j’aime les challenges »

« En fait j’aime les challenges, ce n’était pas du tout prévu par rapport à l’Eurovision… Ce sont les équipes qui ont casté pour l’émission « Destination Eurovision », les équipes de travail, on est dix huit personnes qui proposons une chanson et un univers pour aller représenter le drapeau français à l’Eurovision. Ce n’était pas prévu, ce n’était pas quelque chose que j’avais envie de faire et en fait je me suis pris au jeu et je me suis dit qu’avec cette chanson « La Promesse », qui est importante pour moi, j’avais envie de véhiculer ce message, j’avais l’impression que ce serait bien qu’on l’entende, sans prétention, parce qu’aujourd’hui il faut faire avancer les mœurs là-dessus et que l’on est vraiment dans une époque, une période de combat… Je n’aime pas ce mot « combat » mais il y a quand même un combat à mener. Je me suis dit pourquoi pas avec l’Eurovision, je ne sais pas si c’est une chanson adaptée mais ce que je sais c’est que je suis sincère. Je suis chez moi quand je fais ça et je me dis qu’avec « Destination Eurovision » il n’y a pas plus de risque pour moi à part juste de m’ouvrir à d’autres choses et effectivement il y a une part de challenge, de défi et j’aime ça car j’en ai relevé pas mal ces dernières années ».

(propos recueillis le 10 décembre lors du passage d’Emmanuel Moire sur EVASION Radio juste avant le concert privé à Fontainebleau organisé au profit du père Noel vert du Secours populaire)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *